Présentation du CEPPE

LE CENTRE EVANGELIQUE PROTESTANT PARIS-EST (CEPPE) est implanté dans la commune de Fontenay-sous-Bois depuis 1948 (Anciennement Église Évangélique de Fontenay-sous-Bois). Il a toujours œuvré dans le sens d’une imprégnation de la présence de l’Église dans la ville. Il n’a eu de cesse de développer une vision locale traduisant sa volonté de marquer la ville. Par obéissance à la Parole de Dieu : «Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie et jusqu’aux extrémités de la terre» (Actes 1 : 8), le CEPPE s’est engagé́ dans de nombreuses actions missionnaires (voyages nombreux en Afrique, aux Antilles…)

Parallèlement à cela, le CEPPE a développé des relations fortes avec d’autres églises partageant la même vision.

L’intégration du CEPPE au sein de la communion des églises évangéliques de l’espace francophone C.E.E.F est également une priorité.

PDF – Fonctionnement du CEPPE

Historique

  • 1989 : Début des rencontres avec l’équipe Néhémie dans le Sud-Ouest de la France.

  • De 1989 à 1997, Travail au sein de l’Association « EKKLESIA EUROPE avec le pasteur Jean BIVILLE.
  • 1991 à 1993 : Début des rencontres avec les responsables des églises de l’Axe Rhin-Rhône (France-Louanges, Armée de l’Éternel, Écoles prophétiques, séminaires de femmes)
  • 1998 : Intégration du couple pastoral (Alain et Mathée) dans l’Équipe Axe Rhin-Rhône

Évolution de la vision au sein de l’Équipe Axe Rhin-Rhône

  • Orientation prophétique, mais il manque la dynamique apostolique
  • Volonté de transmettre la vision
  • 2008 : Réflexion sur une dimension plus large : passer d’une équipe de ministères à une équipe apostolique.
  • Aboutissement de la réflexion : l’équipe Axe Rhin-Rhône devient Réseau HERITAGES
  • Poursuite de la réflexion : projet d’intégration à un réseau de réseaux.

CEPPE : Nos points forts et nos atouts

Dieu a équipé Son Église et, jour après jour, des hommes et des femmes s’engagent fidèlement pour Le servir

  • Louange : un axe fort (France En Feu, Paris En Feu, Master Class…)
  • École des Ministères : fonctionner dans son appel et selon ses dons.
  • Équipe de ministères interne à l’église.
  • Intercession, louange et adoration (Maison des parfums, mur de prière, Opération Matthieu 26/40, une maison de prière pour les nations)
  • Ministère apostolique
  • Implantation locale solide (l’Église dans la ville). Développement de la vision de l’église cellulaire.
  • Ouverture sur les nations (voyages missionnaires en Europe, Afrique, Antilles, Guyane, Brésil)
  • Vision de l’éducation chrétienne (École Privée Timothée)
  • Vision sociale (à travers les actions d’ASAEL)
  • Église amie d’Israël et du peuple de Dieu

Oui le Seigneur a fait beaucoup pour nous, et nous sommes dans la joie. Psaumes 126 : 3

CEPPE : Nos besoins

  • Davantage de relations
  • Un élargissement de la vision par une action partenariale
  • Davantage d’espaces de formation au service (intercession, louange, adoration…)
  • Des tremplins pour nos jeunes.
  • Davantage d’opportunités dans les œuvres missionnaires et dans la vision missionnaire,
  • notamment au sein de la Francophonie
  • Une préparation du transfert générationnel et de la succession pastorale.
  • Un renforcement dans l’action sociale.
  • Une reconnaissance nationale.

« Fais appel à moi et je te répondrai ; je te ferai connaitre de grands secrets que tu ne connais pas. » Jérémie 33 : 3

La communion des églises de l’espace francophone – CEEF

La C.E.E.F. est une Fédération d’églises protestantes charismatiques qui rassemble des communautés appartenant à des réseaux apostoliques. Ces réseaux apostoliques sont rassemblés au sein de l’Association RÉSEAU NOUVELLES CONNEXIONS.

La Communion des Églises de l’Espace Francophone (C.E.E.F.) existe depuis le mois de juillet 1996. Elle est l’aboutissement de 20 années de relations entre plusieurs pasteurs de la région du Sud-ouest de la France qui ont collaboré dans un effort d’évangélisation et d’implantation d’églises.

  • 1974-1982 : naissances des églises ouvertes par l’Équipe Néhémie
  • 1983-1988 : première vague d’implantation d’églises avec élargissement de l’équipe

Néhémie

  • 1986 : création de l’association EMF (Espace Missionnaire Francophone)
  • 1988-1990 : adhésion du Réseau méditerranéen
  • 1996 : création de la CEEF
  • 1998-2003 : Dialogue avec la FPF (Fédération Protestante de France) pour intégration
  • 2003 : adhésion à la FPF
  • 2011 : membre du Réseau Nouvelle Connexion

Chaque année, d’autres églises se rajoutent, soit après un processus d’implantation, soit d’adoption. Aujourd’hui, la CEEF compte 25 églises membres.

Ces églises se réunissent, selon les réseaux, pour une convention tous les deux ans, et différents séminaires par an. Leurs pasteurs et responsables bénéficient de rencontres et de retraites deux fois l’an. Ils ont également la possibilité́ de suivre une semaine de formation régulièrement.

Parallèlement à ce travail d’implantation d’églises, d’autres domaines de ministère se sont également développes au fil des années, notamment dans le domaine de la formation, de la louange et de la mission.

Les églises membres de la C.E.E.F. partagent la même vision et les mêmes valeurs.

Valeurs de la CEEF

Les églises de la C.E.E.F. se reconnaissent dans les valeurs du protestantisme évangélique. Elles privilégient les valeurs suivantes :

  1. L’amour pour le Seigneur exprimé par la passion et l’engagement à son service.
  2. Une passion pour le projet de Dieu sur notre nation.
  3. La vision du Royaume de Dieu, qui se traduit par une volonté́ d’implication dans la société́ sur le plan de la culture, des œuvres sociales, de l’éducation, etc.
  4. La formation des croyants pour la maturité́ et le ministère.
  5. La vision du Corps de Christ dans ses différentes sensibilités et courants, qui se traduit par un engagement dans les relations intra protestantes et œcuméniques*.
  6. Une fraternité́ simple, vraie, engagée qui exclut toute vision hiérarchique ou pyramidale.
  7. Un élan missionnaire qui passe par une conscience locale, régionale et internationale de leur mandat, notamment en Francophonie.
  8. La volonté́ d’expérimenter la vie de l’Esprit par les signes et prodiges, les dons spirituels.
  9. L’engagement dans l’intercession et la vie prophétiques.
  1. La préparation et la formation de la nouvelle génération.

Vision de la CEEF

La vision de la CEEF s’inspire de Matthieu 28 : 18. Proclamer et incarner l’Évangile du Royaume de Dieu dans notre nation, notamment par la présence et le témoignage protestant évangélique dans la société. Cette vision se manifeste dans les trois directions suivantes :

  • le renouveau de l’individu
  • l’édification de l’Église
  • La présence et le témoignage protestant évangélique dans la société.

Le CEPPE est rattaché au CEEF par l’intermédiaire du RÉSEAU HÉRITAGES depuis septembre 2013.

* Relations oecuméniques : relations qui visent à redonner à la famille chrétienne une unité

Le Réseau nouvelles connexions (RNC)

RNC est un réseau de réseaux dont la vision est de proclamer et d’incarner l’Évangile du Royaume de Dieu.
RNC regroupe des églises membres de la Communion des Églises de l’Espace Francophones (CEEF) et des œuvres membres de l’Espace Missionnaire Francophone (EMF).
CEEF et EMF sont eux-mêmes des réseaux d’églises et d’œuvres. Seuls des réseaux peuvent adhérer au RNC.

RNC compte à ce jour cinq réseaux apostoliques :
☞ Nouvelles Connexions Initiatives (anciennement Équipe Néhémie)
☞ Nouvelles Connexions Ariel
☞ Nouvelles Connexions Impact
☞ Nouvelles Connexions Héritages (anciennement Équipe Axe Rhin Rhône)
☞ Nouvelles Connexions

La cohésion des réseaux est assurée par un Conseil apostolique composé de Jean-Marc POTENTI et de membres délégués par leur réseau pour le représenter.
Le rôle du Conseil apostolique est :
☞ de prendre soin des églises
☞ d’implanter de nouvelles églises
☞ d’accompagner les ministères
☞ de développer les œuvres.

Réseau nouvelles connexions en quelques chiffres

0
Églises
0
Églises en cours d’implantation
0
Oeuvres (organisation à but non lucratif)
0%
De ministères féminins
0
Hommes et femmes, représentant les cinq ministères, incluant des pasteurs, des pasteurs stagiaires, des missionnaires, des ministères itinérants, des aumôniers (Armée, hôpitaux, prisons)
0
Jeunes qui ont été́ formés dans les quatre dernières années pour s’investir dans le Royaume de Dieu.

Le réseau Héritages :  Identité et valeurs

A. Pourquoi nommer ainsi notre réseau ?

Le pourquoi « HÉRITAGES ». Hériter, c’est recevoir gratuitement ce pour quoi quelqu’un a sacrifié sa vie (une vie offerte appelle une vie qui s’offre), se l’approprier respectueusement par la foi pour le faire fructifier, puis le transmettre à son tour.

B . Pourquoi ce nom est-il au pluriel ?

Notre vocation s’appuie sur un héritage passé (Histoire de l’Église, en particulier de la Réforme), un héritage à transmettre de parents à enfants spirituels, et un héritage futur.

Les Écritures mentionnent au moins 8 héritages qui découlent de la révélation de Dieu Le Père et de sa justice :

  • Dieu Lui-même,
  • Sa justice et Sa grâce
  • Le salut et la vocation
  • Ses préceptes
  • Nos enfants
  • Un corps glorifié
  • La terre
  • Le Royaume de Dieu

C . Financement du réseau par la Dîme des dîmes

Le CEPPE est membre du RÉSEAU HÉRITAGES

Le conseil national des évangéliques de France – CNEF

Le CNEF se réclame de l’héritage des Reformes protestantes et des mouvements de Réveils qui ont suivi.

Sa vision

L’ensemble des croyants du monde entier, rachetés par le Fils de Dieu et revêtus de son Esprit, sont un en Jésus-Christ. Ils sont appelés à adorer le Seigneur et à proclamer l’Évangile jusqu’aux extrémités de la terre. [..] Les membres du CNEF déclarent donc, avec tous ceux qui voudront se joindre à eux, qu’ils veulent unir leurs cœurs et leurs volontés afin d’honorer Dieu et d’obéir à sa Parole pour le progrès de l’Évangile.

Ses objectifs

  • Améliorer la visibilité du protestantisme évangélique
  • Favoriser la concertation et la collaboration entre ses membres de façon à développer
    leur action
  • Encourager l’évangélisation, la formation, l’entraide et le témoignage chrétien
  • Stimuler la vision de l’implantation de nouvelles églises locales

(Source http://lecnef.org/lecnef)

Le RÉSEAU NOUVELLES CONNEXIONS est affilié au CNEF.

Le CEEF représente le RÉSEAU NOUVELLES CONNEXIONS au sein du CNEF.

La fédération protestante de France – FPF

Fondée en 1905, la FÉDÉRATION PROTESTANTE DE FRANCE (FPF) rassemble, en 2012, plus d’une trentaine d’unions d’églises, et plus de 80 associations, représentant environ 500 communautés, institutions, œuvres et Mouvements pour un témoignage commun.

La FÉDÉRATION PROTESTANTE DE FRANCE (FPF) a pour vocation première de contribuer au rapprochement, les unes des autres, de ces églises et de ces associations, de coordonner de représenter le protestantisme français auprès des pouvoirs publics et des médias.
De veiller à la défense des libertés religieuses, en France et dans le monde, de favoriser le dialogue avec les autres églises et associations protestantes (non membres de la FPF), et d’encourager les relations et les initiatives communes avec les églises chrétiennes non protestantes.

Unité et diversité

Malgré́ les liens très étroits qui les unissent, chacune des églises et des associations membres de la FPF conserve, en toute liberté́, sa spécificité́ et son identité́, tant sur le plan théologique que pratique.
En revanche, toutes les églises et associations membres de la FPF s’engagent à partager un certain nombre de convictions exprimées dans la Charte de la FPF : dans le seul but de rendre un témoignage commun à l’Évangile, elles reconnaissent comme centrale l’annonce du salut par la grâce et pratiquent sans restriction l’accueil mutuel à la Sainte-Cène.
(Source : www.protestants.org)

Le CEEF est membre de la FPF